Comment choisir son jean femme ?

47

Le jean est un must-have de notre garde-robe. C’est le basique qui nous permet d’avoir une tenue simple mais habillée en un clin d’oeil car le jean s’accorde avec (presque) tout. Le jean est si populaire depuis longtemps qu’il y a aujourd’hui un large choix de coupe et de couleur. Pour avoir le jean parfait, vous devez trouver le jean qui correspond à votre morphologie. Cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir.

D’où vient le jean ?

Ce sont Levi Strauss et Jacob Davis qui inventent le « blue jeans » en 1873. Le mot jean vient de Gènes en Italie où l’on fabriquait un textile mélangeant du lin et du coton. C’est en voulant copier ce savoir-faire que les tisserands de Nîmes créaient la toile denim. Le fameux bleu du tissu vient d’une teinture appelée « bleu de Gênes » que l’on obtient grâce à plusieurs plantes dont l’indigotier.

A voir aussi : Pourquoi opter pour une robe champêtre en tant qu’invité à un mariage?

C’est ensuite Levi Strauss qui a pu apporter son capital pour breveter l’idée de Jacob Davis de fabriquer des jeans à rivets. Les rivets servaient à faire des poches solides pour les mineurs faisant la ruée vers l’or. Les ouvriers et les fermiers ont ensuite adoptés le jean car ce vêtement très solide leur permettait de travailler confortablement. Les travailleurs dans les usines pendant la seconde guerre l’ont ensuite porté, avant d’être récupéré par le cinéma qui en a fait un symbole de rébellion. La culture populaire à fait du jean un vêtement indémodable aujourd’hui.

Les différentes coupes de jean

  • Le jean skinny : cette coupe est très moulante, sans être pour autant un jegging car il est reste plus habillé.
  • Le jean slim : un peu plus lâche que le skinny, il est lui aussi serré au niveau des chevilles.
  • Le jean carrot : il a la forme d’une carotte, c’est-à-dire qu’il est large au niveau des hanches et des cuisses et plus resserré aux chevilles. A noter que l’entrejambe est assez bas.
  • Le jean droit : connu aussi sous le nom de regular, il s’ajuste aux cuisses et s’évase légèrement aux genoux.
  • Le jean boyfriend : très ample sur les hanches, il descend assez bas sur celles-ci. Même si la coupe se resserre vers le bas, ce jean reste large et a un style décontracté.
  • Le jean flare : moulant sur les cuisses, il s’évase au-dessus du genou.
  • Le jean bootcut : il ressemble au jean flare mais s’évase plus bas, ce qui change la silhouette des jambes. La largeur de l’ouverture à la cheville est également moins prononcée.

Vous cherchez un jean parfait pour votre silhouette ? Voici une large sélection de jeans pour femme !

A lire aussi : Homme : Adoptez le look chic et décontracté

Les différentes tailles de jean

En plus de la forme, il faut prendre en compte la hauteur de la taille.

La taille basse

Elle descend sur les hanches et met en valeur les fesses et la chute des reins. De nombreux jeans slim ont une taille basse.

La taille classique

Appelée également taille semi-haute, elle monte jusqu’au nombril sans le couvrir. Il s’agit de la taille la plus courante qui va à tout le monde. Les modèles regular ont souvent une taille classique.

La taille haute

Elle couvre le ventre et le nombril, comme une gaine par exemple. Idéale pour un style vintage, en particulier avec un jean flare ou bootcut.

Il est conseillé d’essayer un jean pour savoir ce qui vous va le mieux. Si vous avez des hanches, les cacher avec une taille haute n’est pas forcément une bonne idée. Cela peut donner l’impression que vous être trop serré. Au contraire, sublimez-les ou portez une taille classique. Si vous n’avez pas de fessier, la taille basse peut le mettre plus en valeur contrairement à la taille haute.

Les erreurs à éviter avec le jean

Porter un jean taille basse trop serré

Peu importe que vous ayez des poignées d’amour ou non, une taille basse à la mauvaise taille donnera un effet de « muffin ». Faites attention à choisir la bonne taille et ne pensez pas que prendre une petite taille cachera vos hanches. Préférez sinon une taille haute pour un effet « gaine ».

Trop laver son jean

Il est conseillé de laver son jean le moins souvent possible. Les lavages trop fréquents délavent en effet les couleurs et  l’abîme. Faites un lavage à froid et lavez-le quand il est vraiment sale pour le conserver dans le temps.

Jeter son jean détendu

Après quelques lavages seulement votre jean et détendu vous souhaitez vous en débarrasser. Pour éviter cela, choisissez d’abord un jean en coton qui se maintiendra mieux. Ensuite, votre solution est de le laver à 60° sur l’envers. Les fibres se resserreront.