Pourquoi recourir à une rhinoplastie ?

1107
Pourquoi recourir à une rhinoplastie ?

La rhinoplastie est un acte de chirurgie qui vise à remodeler la forme du nez. C’est l’une des pratiques de la médecine esthétique les plus courantes. Elle est délicate et exige l’usage de diverses techniques. D’autre part, elle est nécessaire pour plusieurs raisons.

Pour des raisons esthétiques ou fonctionnelles

Une personne peut recourir à la rhinoplastie pour améliorer l’apparence naturelle de son nez. Dans ce cas, elle suit un modèle de beauté qui peut être une star ou un proche. Elle peut vouloir qu’il paraisse plus fin, plus droit ou plus pointu. En outre, pour lui faire subir cette rhinoplastie primaire, le plasticien lui fait passer un test psychologique et plusieurs examens pour comprendre son état d’esprit et évaluer les risques. D’un autre côté, la raison peut être fonctionnelle dans le sens où le nez ne permet pas au patient de respirer normalement. De ce fait, le chirurgien peut effectuer une rhino-septoplastie en ouvrant davantage les voies respiratoires. Ceci dit, pour comprendre les différentes procédures à suivre pour ce cas de figure, visitez le site de ce chirurgien.

A lire également : Quelle couleur de vernis à ongles mettre ?

Pour corriger ou réparer un nez 

Après une première intervention chirurgicale, il peut arriver que les résultats ne soient pas satisfaisants. En conséquence, une rhinoplastie secondaire peut s’imposer. Celle-ci peut servir à corriger une imperfection, à réparer une faute commise par le praticien ou une complication. Cette dernière peut renvoyer à un os cassé, une rétraction cicatricielle ou une fibrose. Toutefois, il faut attendre que la peau cicatrise et s’assouplisse correctement après la précédente intervention avant d’agir une nouvelle fois. 

Les différentes techniques de rhinoplastie

La rhinoplastie esthétique propose plusieurs techniques pour répondre aux divers besoins des patients. La technique classique ou fermée consiste à réaliser les incisions à l’intérieur du nez, ce qui évite toute cicatrice apparente mais rend le travail plus difficile en raison de la moindre visibilité. Elle est souvent utilisée pour des interventions mineures comme la correction d’une bosse nasale.

A lire aussi : Le dressing minimaliste : une approche éco-responsable de la mode

Le recours à une technique dite ouverte et visible permet quant à elle un accès plus large au site opératoire, car elle implique une incision externe sur la columelle (la cloison entre les narines). Cette méthode offre ainsi une meilleure visualisation des structures nasales et facilite la reconstruction lorsqu’il y a besoin de corriger des défauts importants au niveau de l’ensemble du nez.

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’utiliser simultanément ces deux techniques : c’est ce que l’on appelle la rhinoplastie hybride ou combinée. Afin de garantir un résultat naturel et harmonieux, le choix judicieux entre ces différentes méthodes doit tenir compte notamment des caractéristiques anatomiques individuelles du patient.

Parmi les autres options possibles figurent celles qui n’impliquent pas de chambouler entièrement la morphologie nasale : on distingue alors notamment l’injection d’acide hyaluronique dans le but de remodeler légèrement le nez sans passer par une chirurgie irréversible ; cela permet aussi d’évaluer si le patient sera satisfait avant qu’il n’envisage éventuellement de recourir à une intervention plus invasive.

Les risques et les précautions à prendre avant et après l’intervention

Tout acte chirurgical comporte des risques, la rhinoplastie ne faisant pas exception. Les complications possibles varient selon l’importance de l’intervention et les caractéristiques physiologiques du patient : infection, hématome, douleurs chroniques ou engourdissement peuvent survenir dans certains cas.

Il faut choisir un chirurgien plastique qualifié et expérimenté afin de minimiser au maximum les risques. Malgré certains risques liés à la rhinoplastie, cette intervention peut aider chacun à retrouver une apparence en accord avec sa personnalité : c’est donc bien souvent un investissement dans son bien-être psychologique et social qui se révèle très gratifiant sur le long terme.