Compétition moto : les équipements obligatoires pour le pilote

430

Les équipements que vous portez lors de vos sorties quotidiennes doivent vous offrir une bonne protection au motard. Seulement, ils ne conviendront pas forcément si vous comptez faire une course ou vous lancer dans une compétition. On entre là dans un cadre plus rapide et plus intense dans lequel les risques sont plus accrus. C’est pour vous protéger davantage qu’on a ces équipements obligatoires pour les compétiteurs à moto.

Une combinaison de moto en cuir

La combinaison de moto en bon état est obligatoire pour toute compétition à deux-roues. Il faut trouver une combinaison une pièce, car le modèle en deux pièces ne sera pas toujours accepté par les commissaires techniques, notamment en course officielle. La combinaison doit également être fiable, c’est pour cette raison qu’il faudrait prendre un modèle en cuir.

A lire en complément : Comment imperméabiliser les chaussures en daim ?

C’est la matière qui offre un niveau de protection élevé, mais vous devez le savoir : tous les cuirs ne se valent pas. Privilégiez la combinaison en cuir solide de vachette ou de kangourou. La bonne combinaison de moto doit également comprendre des protections homologuées. Sachez qu’il est également possible de faire confectionner une combinaison sur-mesure.

Des gants de moto renforcés homologués

En compétition, on ne porte pas non plus n’importe quelle paire de gants de moto. Vous devez avoir des gants renforcés au niveau de la paume, des phalanges, des phalanges et du dessous de la main. Pour une protection plus poussée, vous pouvez même prendre des gants de racing ou de la catégorie 2 KP.

A lire aussi : 4 idées de cadeaux personnalisés pour Noël !

Ceux-là ont également des protections au niveau des métacarpes, des poignées et de la manchette. Il est également impératif que la paire soit homologuée CE. C’est la garantie que vous avez des gants de bonne qualité et résistants.

La protection dorsale

Lors de vos sorties quotidiennes avec votre moto, vous n’enfilez pas souvent la protection dorsale. En compétition, son port est obligatoire, car c’est elle qui va garder et protéger votre colonne vertébrale.

Pour faire simple, en cas de mauvaise chute, vous pouvez espérer être à l’abri de la paralysie. Si vous n’avez pas de protection dorsale, vous devez trouver un modèle homologué. Sur l’étiquette de la protection, vous devez voir l’indication EN 1621-2 ou CE.

Les bottes de moto homologuées

Vous ne pouvez pas vous présenter à la compétition avec des chaussures de moto. Il vous faut des bottes de moto et pour faire le bon choix de cet équipement, vous devez vous référer au cahier des charges de la compétition. Si les organisateurs n’ont pas imposé d’indications particulières, choisissez des paires suffisamment hautes, renforcées, souples et surtout avec l’homologation CE.

Même si vous êtes soucieux de votre sécurité, les bottes trop rigides ne sont pas vraiment recommandées, car elles peuvent vous gêner pour les changements de vitesse.

Un casque intégral homologué

Ce n’est pas une grande surprise qu’on exige un casque intégral homologué dans le cadre d’une compétition. Il doit faire l’objet d’une homologation ECE 22/05. Vous pouvez retrouver cette indication sur l’homologation sur l’étiquette du casque. Si vous comptez vous offrir un nouveau casque, même si ce n’est pas exigé par les organisateurs de la compétition, on vous conseille de prendre un casque avec la mention ECE 22/05-06 et avec l’homologation FIM ou l’homologation de la Fédération Internationale de Motocyclisme. Sur l’étiquette du casque, l’homologation FIM se verra par l’étiquette FIM et un QR code sur la jugulaire.

Une fois que vous avez tous vos équipements de moto, on vous recommande de les essayer avant de passer à l’achat. Portez-les également plusieurs fois avant la compétition pour vous familiariser avec et pour mieux les dompter.